Éphémère ou éternel

Mon dégeuli ornera-t-il les meilleurs bars
Ou les pires caniveaux?
Saura-t-il garder la couleur rouge
Propre a mon dramour
Mes lettres seront-elles réouvertes
et disséquées?

Mon être
sera-t-il
poussière de crasse
ou d’étoiles?

Hourra, Hourra!

se ferme la danse
Les bras, en l’air
en V
comme vaincu(e)

Tu en sortiras les deux pieds en avant,
ayant vécu l’avide
le vide écumera ton âme.

Dans l’univers,
se chanteront tes maux
à l’unisson.