les ours

En mouvement
En trombe
Nous,
dégoulinons

En sueurs, les murs
Glissants sur nos peaux
Nous,
côtoyons

Rouge au bec
Rouge sur les lèvres
Nous,
dansons

La fête est finie
Mais la musique vagabonde
Encore,

Nos corps, perdus
Foumalkan, le décor
En âmes, errantes
Nous deviendrons.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s