Né Disciple

et ma maîtresse me répète
comment il faut que j’apprenne ma vie
en leçon
que la géométrie,
l’algèbre feront de moi
un bon garçon.

ma maîtresse me dicte,
veut,
faire en sorte que j’abdique
me faire mordre à son hameçon
en forme de coeur
boisé.

ma maîtresse m’apprend
comment boire un café
Sur une terrasse
moi l’homme des kaz
Fumer des clopes,
Pas de pétasses ni de Gainsbarge,
Celles de rouge
couleur
De ce qui nous anime
Tous.

Ma maîtresse me rappelle
Les bancs d’école
Et les contorsions
Pour apercevoir
Le paradis,
Le nez plein de colle blanche,
Sous les jupes des filles.

J’en ai retenu
Les triangles
Et les courbes
Les reliefs
Et le besoin perpétuel
d’explorer
De remettre tout en missionnaire
Les histoires
Les points de vue
L’importance de la transmission
Et du plaisir
D’autrui.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s