tourment tonte

Il y a une lettre d’amour
Dans un des livres sur mon étagère
Il y a une lettre d’amour
Dans l’ouvrage de Pauline Réage
Dans laquelle une jeune femme m’énumère,
Les choses de la vie, de l’existant
Qu’on ne touche pas, aux sentiments
Qui animent l’âme, dans une caresse avec les doigts.

Je ne sais
Si
Mes cicatrices doivent être visibles
Ou si je
Dois en faire des rangées
Que l’alcool et les pleurs
Changeront en lianes fleuries.

Il y a une lettre d’amour
Dans une des lignes de ma prose amère
Il y a une lettre d’amour
Dans mon verbiage agressif
Et j’énumère
Les colères
Le mal-être de ce bonheur précaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s