Omarié

Le cercle de la vie
ce maître
Trop bon
au diamètre
Trop grand
Faut pourtant, trouver à ta taille
La corde, et la serrer
Serrer.

Et l’animal carte de pique et triangle
S’éreinte
En spiral
On tourne; et à chaque tour
pensons-nous renaitre.

On répète
On s’entête:

Omarié
Omarié!

On encercle la vie
de cases
à remplir
Et au final
Elle ne demande qu’à détruire
Les murs
Quand on est prêt
Enfin
Et qu’on se lasse
La maîtresse nous apprend les leçons
Qu’on répétera avec notre cœur d’homme
Enfouis,
Et l’amant table sur
Cette nouveauté obsolète
Qu’est le plaisir
Du corps
Et en décors
En rideaux tirées
Et draps mouillés.

Des pleurs qui décodent
Décortiquent les cœurs
Cinq à s’être fait
Heurt pour l’autre
Et on y croit
Et on y sombre…

Omarié
Omarié!

Nous chantonnons
Pour le champagne
Et les futures galipettes
Sur le canapé
Les poussettes macLaren
Et les sucettes
De la secrétaire
Les langues qui se délient
Pour faire taire,
L’adulte.

Omarié
Omarié

Je trinque
Et titube
Dans ma tête
Pas claire
J’ai le bonnet d’âne
À cette séance sacrée
Dans le coin
Les yeux rivés
Sur le décolleté de la mariée
J’me marre
Y’a de l’espoir dans la vie
Entonnait le tube:

Omarié
Omarié!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s