Strass et paillettes – stress et pailles

Et d’leur bonheur sous illusion
Les cintres dans la gueule
Pour sourire
Pour montrer ses dents
Tout n’est que factice
n’est que pub.

La mère
Le père
Les enfants qui se dopent à la bonne humeur
Sur les internets
Et leur vie sans saveur
degringole
quand le rythme devient trop entrainant
un faux pas
et cette ronde
t’écarte de la danse.

C’est le beau
Qui pousse à foison
C’est le bon
Qui représenté se répand
C’est le bien
Qui gavé dans nos yeux
Me fait vomir ce rêve de vieux
Con.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s