what you. say main.

Quand les lumières fuyaient
A travers la salle
Et ton visage sortant de la pénombre
De temps

Et dans ton cou
J’ai trouvé refuge
Profitant de tes oreilles
Te sussurant des mots doux
Des mots sensuels
Des mots de désir
Et j’envoie ma voix
Et ses vibrations
Te découvrir
Étancher ma soif

Sur tes lèvres charnues
Puis sur tes seins
Elles
entourent
tes auréoles et lèchent
tes tétons
Descendent en tourbillon
Vers ton nombril
Et la mon dessein
S’agite et prend fin

Ta main m’agrippe

Les lumières ne fuient plus
Les yeux posés sur nous
L’ombre nous a trahi.

Ma main te retient
Et sur mes doigts
Glissent les mots
Dont je souhaite qu’ils
Te transpercent de plaisir
Te livrent
Te mettent
A genou devant l’envie

Mes empreintes
J’espère te marqueront
A vie
Et les traces encore fraiches
Te laisseront
Béante
Et
Qu’Au détour d’un rhum
Des souvenirs de ces mots
Sur ta peau
Te combleront.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s