hannessey city

Dans un taxi jaune
La sombre ville insomniaque
Revêtue de nos égos électriques
tapis les fenêtres
De son éclat.

Vitres
Baissées
Vent dans le wagon
Ça sent les égouts et
La cannelle trop sucrée.

La fille blanche
Le garçon noir
Et la tige sortie
Du pantalon

Elle s’amuse
Du regard du cab driver
Elle guette
Sur sa peau s’imprime
La froide braguette.

Elle s’anime
En cercle
En spiral.

Les yeux sur le plafond
Je contemple ravi
Le moment et
Sa langue glisse sur le bout rose
Et ses lèvres
Maronnent
Elles fuient l’air
Et se serrent
Lentement
Lentement
Engloutissant.

Et les Klaxons réagissent
Au liquide onctueux
Blanc
Ma semence entre les dents
Sur ses cheveux châtains
Un peu
Sur sa robe
Et son sac
Luit.

Vite on
Passe un billet de 20 bucks
La course valait
10 guap
Ses sièges ont morflé
D’la bave de DieuE
C’est la vie nègre
Qui s’étend
Dans la pomme
Au mille vers
Fap fap.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s