Chimen an mwen

Plus de rire, s’abat une pluie de soupir, Respire.

Espoir perdu, sur un chemin parsemé, Inspire.

Cet air amer de plénitude invisible.

Des sourires aussi pourris que les corps, des autres

Inanimés. De ma vie passée, un triste songe, larme

D’alcool versée dans une Guinness chaude,

Comme tes lèvres.

Enfin je m’y noie, m’y refugie

Comme il se doit.

Foie. Sans. Foi. Sang. Fois. Sens

Multiple.

Croix.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s