Gouffre

Gouffre
Seul
Lumière éteinte.

Étoiles invisibles
Fenêtre
Souffre.

Octombre
Arrive
Achève en trois coups.

Un dans le coeur
brisé
par Mars.

Le deuxième dans l’âme
aspiré
par la glace amer.

Le troisième dans l’égo
éparpillé
Miroir cassé.

Avec mes gouttes de sang sur le sol
Tache rouge.
Verticalement suspendu à l’envers
poignet ouvert
j’attends.

Dieue

ses yeux,
une aide.
Le temps.
Ennemi.
Ami.
Souffrance.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s