Ombre, sans caméra, Inaction

Qu’il en faille des tonnes ou une seule
Malheureux est le résultat qu’on sème en vain.

Tantôt un amour tantôt un amort
La rupture nous crève et de notre peine coule, enfin.

Libre.

Il y a tant de mots que j’ai poussé hors de ma cage
Sans effet, sans un trait sur ton visage,
Gai.
Ravie.

Admirative et satisfaite du coup de grâce.
Le point T, ici holocauste d’un agneau pimenté sans futur.
Je ne dirai ton nom, crierai ton sexe à la plèbe.

Sur le bout de ma langue, reste ton orgasme et sa sève.
Beau spectacle. Pouce vers le bas.
Mélange de passion, spectateurisation active,
Pitoyable jeu d’acteur, sans aucun sens.

Aucun don. Aucun son.
Juste une maladie, humaine. Uniquement.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s