La première lettre

Médire les actes d’autrui pour le reste sa vie
Insouciance, du romantique Briseuse d’envie
Seul coupable, immature
Séduisante scène, mec sur l’asphalte le cœur entre ouvert
Ignorance du cœur, nuisance de la tête.
Sans doute une erreur, vite sanctionnée par l’indifférence
Saigne d’un sang couleur de cendre et gout rance
Artiste, n’existe que dans la souffrance. Néfaste, et nocif
Unique
Guerre des maux, des ils, des elles, nos iles sans ailes
Amer, comme du caramel orangé.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s