1

Rien ne sert d’écrire car rien ne vit.
Nous sommes tous morts !

Attendant qu’un instant nous porte,
Vers l’illusion de l’existence de l’autre.

Faire, dire, écrire.

Plus rien ne me fait rire,
Hormis le bouffon, du propre spectacle qu’il dirige.

Gestes, Paroles, Mots.

FAIRE, DIRE, ÉCRIRE.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s