Jour 14 – Mannekent Pis

Il fait tellement chaud que dans un élan d’invincibilité débile, je n’ai pas pensé à augmenter ma consommation d’alcool et réduire celle de l’eau. Rhums, vins rouges et bières, digne d’un champion de lever de coude international, j’ai poursuivi l’entraînement. La douleur en fine lame, découpe mes entrailles et mon donneur de vie, je n’ai plus cette joie niaise de pisser sans ennui.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s