Jelly Beans

Espiègle et pétillante comme une voleuse de bonbons,
Elle dérobe peu à peu les sons, de mes sens.

Air, prétentieux d’un héritage géographique
Ses yeux trahissent l’appétit épicé dont elle jouit et vit.

Malicieuse et tendre,
la fille de la ville parait moins vile sans meute.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s