Itchy Napoleon

Triturer la langue
Comme dans le con de Marianne
Il en faut des racoleurs
Des putains
Des chevaliers sur leurs chevalls
Et toujours l’immonde
En cycles qui
Assumés
Changeraient la donne!

Y’a pas mort d’hommes.

Sous perfs
On guette la lumière
Le chemin béni
Que nenni
Que nenni

On triture la langue
Qu’elle change la pensée
Qu’elle enfante le bonheur
Victimisant
Qu’on nous laisse prendre notre défonce
Des nuages et de l’air pollués.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s