x_X

Le creux de tes courbes où ma joue vient se réfugier
Est le lieu d’où mes plus forts désirs naissent;
et t’emportent

Dans un élan,
je redessine tes lignes parfaites,
Voluptueuses.

Sur ton bassin, mes mains se sont posées.

Tu es plus belle que je ne pouvais l’imaginer;
En peine d’inspiration,
devant toi, je renais.

La splendeur d’une peau douce et le détail de la lingerie noire.

La courbe que forme ton bas ventre
sur de la dentelle est
parfaite comme la vue d’un horizon
sans fin.

J’en mangerais sans fin, de cette pomme
Pécher,
Cette pêche, un péché.

Cet Abricot,
naissance de l’humanité et du désir,
Notre plaisir.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s