Aux Lauriers de Césaire

Indigène coloré,
errant en habit d’Occinéandertal
Indigeste,
commémoré comme une fête foraine banale.

Oxydé par la soumission
devenir colon du pays natal.

Perte. Fracas.
Épiderme. Crépus.
Abracadabra.

Cheveux lisses
métis
trait négroïde au débarras.

Cahier d’un retour au pays bancal
en substitution.

Aux armes, Aux âmes, Aux arts.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s