Méchoui

Sans talent, je ne suis que le narrateur de vos vies de demi-dieux,
Oeil mi clos, d’un cerveau assoiffé de savoir et de craintes.

Rien sans vous, je n’existe que dans quelques cascades de proses,
Ci et là dispersées devant l’acteur.

Spectateur de votre immense danse,
corrosive.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s