Coït moyen ( ou de l’amour – ipagination )

L’amour c’n’est ni beau ni laid
Ni douleur ni bonheur
Un état que même
vos dicos ne définissent pas.

L’amour c’est d’la poésie
Sale du caniveau
Cracher par les passants fougueux
Et les élites qui lisent
Disent
privent la liberté ultime des rimes
Et du rire
Du poète
Assombri.

Cet amour ici même
dont on a essayé de me priver.
L’amour
C’est arracher le cœur des autres
Écrire
Je t’haine sur des mètres
Que le sang s’assèche
Sur les dernières lettres

Ni dieu, ni maître.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s