En mesure en matrice

Ma voisine dans le bus
A reçu un message
Et le sourire détend son visage et ses joues
Deviennent roses.

Aucune couleur jusqu’ici
Même quand le bus rouge a gerbé les travailleurs a Liverpool st.

Je regarde les passants du haut de mon double Decker
Et j’imagine…
Ces femmes
Dans les draps
Et les orgasmes qui glissent entre leurs lèvres entrouvertes
Plutôt que la fumée des clopes matinales.

J’imagine…
Mais c’est bien la réalité d’une érection
Qui m’arrache du paisible rêve.
Un cauchemar que de
Marcher avec sa patrie dans le jean
Inconfortable
Tel lundi
Rompant les jours de repos.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s