Le Pacha (2)

J’ai dit au pacha
Dans LondSome quand on s’égarait
La poésie
En degeuli avant tout
En tampon pour mieux vivre
Et vivre meilleure

Y’a pas tant que ça de l’être
Qui vacille
Entre ivre et livre
Qu’on les brûle au feu de la lune
Car c’est elle qui nous guide
Sa face cachée
Et les autres qui nous regarde de la
On se soumet tous.

J’arbore le plus beau des costumes
Quand je me prends pour eux
Lui
Elle
Ceux

Faut m’voir
Clope au bec
Jordan aux pieds
Balançant cette musique a contre rythme.

La traîtrise au sommet
L’imposteur que je suis, se fera niais.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s