29082013

Marchant de paire, sur les rives de mon cœur.
L’une, n’est que rancœur ; L’autre, douceur.
L’une, est abricot, l’autre, est pomme.
L’une, mélange explosif, l’autre, corrosif.
L’une, me connaît, l’autre, me récite.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s