Le tournis

Il ne se passe un jour sans que la terre ne tourne
Tu es éternelle, soleil de ma vie.
L’amour en ronde, qui donne le tournis.

Avant la gerbe
T’auras des rêves
Tu voudras faire de toi
Une affiche placardée sur les murs
La ronde et la danse aquise
Tu penseras panser tes peines
En relativisant
En ratant tout ce que tu visera
Et ta bile
Sur le sol sera le résultat du tournis
Infernal

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s