Drapeau blanc

J’ai sorti mon drapeau blanc, quelle est la couleur de l’abandon puisque le blanc c’est la soumission? À travers, mes espoirs et mes désillusions, une seule fin. Peut-être la guérison.
J’ai passé les douces Saisombres à attendre, à écrire le sens qu’on donnera de ma vie
tantôt serein, tantôt cretin.
Il faut renoncer à sa liberté
passer le cou dans la corde
porter des montres au prix de l’immobilier
Je me suis détaché des choses matériels
et rendu esclave des abstraites.
J’ai choisi mon maitre pour devenir immortel
l’immatériel
et sa succesion de déception.

J’ai courbé l’échine
et me suis sapé de blanc
comme au mariage:
échec de vie
j’ai sombré dans la routine de mes amis.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s