Suicide

Karmiquement inachevé, encore un échec.
J’y ai songé, dans les jours sombres et la nuit, éclairé avec le rhum
J’ai voulu rompre le cycle
Tuer mon nom.

Plus d’envie, plus de rien, cette écorce qui écorche l’âme
Juste là,
Regarde
Plus que les mots, et cette fiction, il reste un homme.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s