Le son de l’âme contre le bois

je me ferai lui
que tu oublies tous mes travers
que tu m’aimes comme tu as aimé
je sais
ce n’est que du faux mais
mes maux s’effacent
devant toi.

ton désir
me nait en autre
je serai lui
tu m’aimeras pour ce qu’il avait
des carrosses entêtés
de l’ambition.

touche-moi tu verras
je serai lui
quand il jouit
qu’il te dit
je suis tien.

prends-moi car je n’appartiens à l’instant
je suis hors humain
je me veux tien
que tu m’acceptes enfin
si le prix est d’être lui
je le ferai à ta guise.

montre-moi
monte-moi
je serai autre pour l’amour
que je te voue
j’accepterai d’être
un pantin que tu aimes
que tu décides des amours et des passions.

il n’y a rien d’autre que
je ne puisse faire tu
n’aimes rien de ce qui est moi
tu t’émeus des gestes passés
et cela me meurt.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s