Brune Gauloise

et mes lettres envoyées ont-elles
attisés les flammes du feu amour
dont tes ailes me recouvraient?

ou celles
indifférentes telles les misérables bises
envoyées au commun
des passants de la Seine à la Tamise?

fille des merveilles de la ville aux lumières
toujours en veille.
vieille manie hautaine du poète
pansant

tout bon
tout cœur
déployé

Pense mes enveloppes comme les pavés
de ta ville chérie
qu’elles brûlent comme mes lettres
que tu n’as sans doute jamais lu.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s